Les
Les
Les

Les "Déco" en Ecole Sup’ : une section bien informée!

21/02/2013

Comment mieux se situer face aux études supérieures qu’en les visitant de l’intérieur ? C’est ce qu’ont fait les 5-6-7P Déco en ce mois de février 2013, à l’Ecole Supérieure des Arts de St Luc Bruxelles! La classe s’est ainsi entretenue avec Mr Lallemand, professeur de design et de couleur en Création d’Intérieur, le Baccalauréat en suite logique de la Décoration en humanités professionnelles. Notre hôte nous a aimablement consacré avec deux heures de son temps. Tout d’abord, il nous a expliqué les différences entre le Bac « Création d’intérieur » et le Master « Architecture d’Intérieur ».  Ensuite, il nous a fait comprendre la transformation nécessaire que vivent les élèves en début de Bac 1. Il nous a ensuite commenté des diaporamas de travaux, suivant la progression des 3 ans du Bac. Enfin, nous avons assisté à une heure de cours avec remise de travaux, ce qui nous a permis de prendre contact avec le public, le type d’exercice demandé et la façon dont on le traite. C’est ainsi que nous avons pu nous entretenir avec des élèves de Bac 1 sortis de professionnelles et de générales, et avec une élève-mère de 35 ans qui reprend des études. En bref, voici les conclusions de cette visite : 1° Nous sommes dans le bon, puisque Mr Lallemand trouve nos travaux « utiles et variés » et nos qualifs « pas mal du tout ». 2° On embauche davantage de Bacheliers que de Masters ! Les Bacheliers sont plus entraînés à gérer seuls le concret de petits chantiers, tandis que les Masters sont plutôt des concepteurs qui travaillent dans de grosses équipes, en collaboration avec des architectes, des ingénieurs, des responsables de suivi. 3° Pour réussir ces études, il faut : être capable de travailler beaucoup pendant 3 ans : à peu près jusqu’au coucher, avec des sorties nécessaires, mais programmées. Cet investissement est guidé par la passion et compensé par le plaisir de se voir progresser très rapidement. être capable de rebondir : il peut arriver que, malgré certains efforts, un exercice soit un échec, parce qu’on ne l’a pas bien compris. Mais c’est aussi l’occasion s’y prendre autrement pour atteindre son but. être bien organisé(e): il faut prévoir un temps pour la recherche et la réalisation de plusieurs travaux en même temps. Autrement dit, il vaut mieux faire une rotation de travaux en cours plutôt que de vouloir les terminer  l’un après l’autre. être bien informé : apprendre dès maintenant à décoder et mémoriser des intérieurs « pro », s’intéresser à l’œuvre d’architectes et de designers, avoir des lectures utiles (dont nous avons reçu une liste). http://www.stluc-bruxelles-esa.be


Retour